En plus d’un recours aux outils numériques, nous maintenons une part importante de travail manuel : reprise et ponçage des pièces à la sortie de la commande numérique. Il en résulte des pièces parfaitement polies, base essentielle pour la parfaite application des opérations de finition.

L’usinage qui recouvre presque 100 opérations de menuiserie nécessaires à l’élaboration d’un modèle est un art de précision, il est fait au 10ème de millimètre pour assurer « l’emboitage » parfait des pièces courbes, les menuisiers travaillent les pièces selon le principe d’assemblage traditionnel de chaisier par tenons et mortaises pour garantir la grande finesse d’assemblage et confère aux sièges leur robustesse, leur qualité unique.